> >

L’incinération

L’incinération

Les unités d’incinération sont destinées au traitement thermique des déchets, dans le but de réduire leur volume après avoir valorisé au maximum leur pouvoir calorifique. Pour simplifier, les déchets y sont brûlés. La chaleur dégagée est injectée directement dans un réseau de chauffage urbain ou dans un réseau industriel ou agricole. Elle peut être aussi transformée en électricité.

Il existe deux types d’unités d’incinération : les incinérateurs de déchets non dangereux (type ordures ménagères non recyclables) et ceux spécialement conçus pour les déchets dangereux.

Le fonctionnement
Les deux types d’usines d’incinération fonctionnent de façon quasi identique :
- les déchets sont stockés dans un hangar, et alimentent petit à petit un four. Trois phases de combustion se succèdent : le séchage, la combustion et l’extinction : ce cycle dure environ 1 heure ;
- la chaleur est récupérée et valorisée par une chaudière (pour alimenter un réseau de chauffage, et/ou à l’aide d’un turboalternateur pour produire de l’électricité) ;
- les fumées sont filtrées avant leur rejet dans l’atmosphère afin de récupérer un maximum de composés indésirables.

Une fois ces étapes passées, les déchets ont été réduits au minimum. Il reste les résidus des fumées d’incinération (cendres volantes, résidus de neutralisation des fumées, …) qui sont stabilisés par des procédés technico-chimiques, puis stockés dans un centre de stockage des déchets dangereux.
Il reste également les mâchefers (imbrûlés et cendres d’incinération) qui, après une phase de tri et de maturation/stabilisation, peuvent être valorisés dans la construction des routes en sous-couches.

La différence
Les unités d’incinération de déchets non dangereux et les unités d’incinération de déchets dangereux présentent néanmoins une différence de taille : dans la première, les déchets sont incinérés à une température de 850 °C, alors que dans la deuxième unité, ils le sont à 1 100 °C.

Et sur le territoire du SYMTOMA ?

Déchets non recyclables (poubelle grise)
Une fois collectés par les communautés de communes, les déchets de la poubelle grise sont acheminés vers les quais de transit, où ils sont compactés pour gagner de la place dans les transports. Deux quais de transit sont présents sur le SYMTOMA : un à St Hippolyte du Fort et un à Liouc.

Ces déchets non recyclables peuvent être traités de manière différente. Ils peuvent notamment être envoyés à l’unité d’incinération des déchets non dangereux de Vedène (près d’Avignon) dans le cadre du contrat actuel de prestations.

Déchets diffus spécifiques (déchets dangereux)
Les produits ci-dessous entrent dans la catégorie des déchets dangereux, c’est-à-dire que les emballages et les produits qu’ils contiennent présentent un danger pour la santé et/ou l’environnement. Produits de :
- bricolage et de décoration (peinture, vernis, colle, enduit, mastic,…) ;
- piscine (chlore) ;
- entretien de véhicule (antigel, filtres à huile, lave-glace, liquide de refroidissement, …) ;
- entretien de la maison (déboucheurs de canalisation, insecticides, …) ;
- jardinage (pesticides, engrais) ;
- chauffage, cheminée et barbecue (allume-feu).

Les déchets des particuliers et les déchets des professionnels sont séparés en déchèteries. En effet, les produits des premiers sont pris en charge par l’éco-organisme Eco-DDS, alors que ceux des professionnels ne le sont pas.
Cependant, dans les deux cas, les déchets diffus spécifiques sont incinérés. La partie professionnelle est envoyée à l’unité d’incinération de déchets dangereux de la société SPUR Environnement à Fos-sur-Mer.

On met quoi ?

Coordonnées et horaires

SYMTOMA Aigoual Cévennes Vidourle
Place des Enfants de Troupe
30170 ST HIPPOLYTE DU FORT
Tél. : 04 66 77 98 29
Fax : 04 66 77 90 88
Courriel : contact@symtoma.org.

Horaires
Du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h